Partager :

Un projet industriel tout a fait concret entre Les Emirats et Israël. C’est la joint-venture conclue entre DP World (b) basée à Dubaï, troisième société maritime dans le monde et la société israélienne Zim Integrated Shipping Services (a), avec pour objectif d’effectuer des investissements dans le domaine du transport maritime en Asie, Afrique et Amérique latine. (Source (1))

(a) Zim Integrated Shipping Services, ou simplement Zim est une entreprise de transport maritime israélienne, basé à Haïfa.

(b) DP World est le troisième exploitant portuaire mondial, exerçant sur 49 terminaux et prévoyant d’étendre ses activités à 12 autres. Il s’agit d’une filiale de Dubai World, société de participation appartenant au gouvernement de Dubaï.
PDG : Sultan Ahmed bin Sulayem (8 févr. 2016–)
Revenus : 8,5 milliards USD (2018)

(1) https://www.oblis.be/fr/news/2020/08/19/potentiel-economique-laccord-historique-israel-emirats-551164

LE PLUS. L’annonce d’une normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis a fait l’effet d’un coup de tonnerre. Les Emirats sont le troisième pays arabe à reconnaître Israël, après L’Egypte et la Jordanie. D’autres monarchies du Golfe, comme Oman et Bahreïn, suivront bientôt le même chemin. C’est désormais une partie du monde arabe, et la plus riche, qui s’ouvre à Israël, première puissance technologique et militaire de la région. Un climat propice pour les échanges économiques et le business.

La convergence d’intérêts entre Israël et certaines monarchies du Golfe ne surgit pas de nulle part et ne s’est pas bâtie sur le vide. Cela fait des années que des contacts ont lieu officieusement et que ces pays procèdent à des échanges d’informations dans le domaine de la sécurité extérieure et intérieure.

Partager :