Partager :
Israël et les États-Unis sont sur le point de conclure un accord par lequel « Israël s’engagerait à ne pas utiliser la technologie chinoise pour ses réseaux de télécommunications mobiles 5G de prochaine génération », a déclaré un responsable américain.

Le responsable a déclaré à Reuters vendredi qu’un mémorandum d’accord serait probablement signé «dans quelques semaines». Le journal a cité un responsable américain anonyme disant que les États-Unis étaient «optimistes qu’Israël … choisira de n’autoriser que des fournisseurs de confiance dans ses réseaux 5G».

Washington a été alarmé par la domination de Pékin sur le marché des infrastructures 5G et a pressé ses alliés d’exclure les kits fabriqués par Huawei Technologies [HWT.UL] de leurs réseaux. Cela se fait en partie dans le cadre de l’initiative Clean Network du département d’État américain, qui cherche à éliminer la «menace à long terme pour la confidentialité des données, la sécurité et les droits de l’homme posée au monde libre par des acteurs autoritaires malveillants, tels que le parti communiste chinois (PCC) ».

Le mois dernier, le Premier ministre britannique Boris Johnson a ordonné la purge complète des équipements Huawei du réseau 5G britannique d’ici la fin de 2027, risquant de déclencher la colère de la Chine en signalant que le plus grand fabricant mondial d’équipements de télécommunications n’est pas le bienvenu en Occident.
Israël, l’Australie, le Canada, le Japon, Taïwan et les pays européens font partie des partenaires de Washington dans l’initiative The Clean Network, selon le site Web du département d’État.

Le ministère israélien des Communications a conclu jeudi un appel d’offres pour attribuer des fréquences pour exploiter les réseaux 5G dans le pays, avec des licences attribuées à plusieurs opérateurs de téléphonie mobile nationaux.

http://koide9enisrael.blogspot.com/2020/08/israel-et-les-etats-unis-concluent-un.html#more

Source Koide9enisrael

Partager :