Partager :

Claude-Gérard Marcus est décédé vendredi 24 juillet à l’âge de 87 ans. Figure de la droite et de la mémoire juive de Paris, il avait été à l’origine de la création du musée d’art et d’histoire du Judaïsme en 1998 avec Victor Klagsbald et David Ojalvo. Claude-Gérard Marcus avait été le président de cette institution jusqu’en 2001 avant d’en devenir le président d’honneur.

Né le 24 août 1933 dans le 16e arrondissement de Paris, il avait connu les persécutions raciales à Nice où il vivait pendant la Seconde Guerre mondiale, et il avait survécu. Cette expérience nourrit un engagement politique précoce puisqu’il s’engagea auprès du Général de Gaulle à seulement 15 ans, en 1948, au sein du Rassemblement du peuple français. Il devint quelques années plus tard Délégué National des Jeunes du mouvement.

Claude-Gérard Marcus était licencié en Droit et diplômé de Sciences Po Paris puis de l’Ecole du Louvre. Il devint expert en tableaux anciens, dans le sillage de son père Paul Marcus, docteur en médecine et marchand de tableaux à Paris.

Le nom de Claude-Gérard Marcus reste indissociable de celui du musée d’art et d’histoire du Judaïsme et de la mairie du Xe arrondissement de Paris, dont il fut le maire de 1983 à 1989. Il fut également député de Paris de 1968 à 1997, soit sept mandats consécutifs.

Claude-Gérard Marcus avait reçu des mains du président Jacques Chirac la Légion d’honneur en mai 2006 au Palais de l’Elysée. Il était également président de l’Association Nationale Judaïsme et Liberté.

http://www.actuj.com

Partager :