Partager :

L’Etat hébreu a proposé une aide humanitaire et une assistance médicale au gouvernement libanais, suite aux deux explosions qui ont secoué le port de Beyrouth mardi soir, a annoncé le ministère de la Défense.

« Sous la direction du ministre de la Défense, Benny Gantz, et du ministre des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, Israël a proposé une aide humanitaire et une assistance médicale au gouvernement libanais, par l’intermédiaire de responsables politiques et sécuritaires », indique le communiqué.

Dans la réalité des vivres vont parvenir à Beyrouth via un itinéraire ultra-secret mis en place avec l’aide d’arabes israéliens. Officiellement les libanais vont refuser l’aide d’Israël.

LE PLUS. (Source : http://www1.alliancefr.com).

« Ces dernières heures, des responsables israéliens ont travaillé au transfert de l’équipement nécessaire pour les patients au Liban, à la suite de discussions avec des responsables de l’ONU. Israël se tient prêt pour le transfert d’équipements spécifiques au Liban avec la médiation par l’ONU . Il a été rapporté dans le « Evening News » qu’Israël avait transmis aux représentants de la France et de Chypre des propositions supplémentaires pour le transfert de matériel médical et d’assistance au Liban. 

L’équipement est envoyé d’Israël au Liban, et il est indiqué en hébreu afin que le Liban,  sachent qu’il s’agit d’une aide bleue et blanche, israélienne. Dans le même temps, à la lumière des demandes de plusieurs pays, Israël examine la possibilité d’accepter des blessés de nationalité étrangère du Liban dans des hôpitaux du pays, et la question est en discussion ».

Partager :