Partager :

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a annoncé, dans le sillon d’autres puissances internationales, que l’Etat avait proposé une aide humanitaire et médicale au gouvernement libanais. Cette annonce intervient alors que des tensions sous-tendent les relations entre les deux pays, techniquement toujours en guerre.

« Israël a approché le Liban par la défense internationale et les voies diplomatiques pour offrir au gouvernement libanais une aide humanitaire médicale » , a tweeté le ministre mardi soir.

Le président Reuven Rivlin a également tenu à adresser son soutien à Beyrouth sur le réseau social : « Nous partageons la douleur des Libanais et les avons sincèrement contactés pour offrir notre aide dans ces moments difficiles », a-t-il écrit dans la foulée du tweet de Benny Gantz.

Des membres du gouvernement ont insisté pour affirmer qu’Israël n’avait rien à voir avec la double explosion. « Je ne vois pas de raison de douter des informations émanant de Beyrouth […] il s’agit d’un accident qui semble avoir été causé par un incendie », a déclaré le chef de la diplomatie israélienne Gabi Ashkenazi mardi soir. « Israël n’a rien à voir avec cet incident », a aussi commenté auprès de l’AFP une source gouvernementale requérant l’anonymat.

La tension est montée d’un cran entre les deux pays la semaine dernière après qu’Israël a déclaré avoir déjoué une attaque « terroriste » et ouvert le feu sur des hommes armés ayant franchi la « ligne bleue », qui sépare les deux territoires, avant qu’ils ne repartent côté libanais.

https://www.nouvelobs.com

Partager :