Partager :

Comment se porte l’économie chinoise ? C’est une question que se pose les industriels israéliens qui ont depuis des années misé sur le marché Chinois, devenu essentiel pour certains. Une lueur d’espoir dans un environnement mondial très perturbé par le Covid-19 (le marché américain, important pour Israël, a plongé et l’Europe est en crise) est là pour les israéliens mais aussi pour les européens. Les relations bilatérales entre Israël et la Chine sont basées sur un ensemble d’intérêts qui tournent autour des affaires, de l’innovation, de la technologie, des infrastructures, de la recherche commune. (DR)

Un article de (1) : « La reprise est là, à la différence de l’Europe ou des Etats-Unis. On s’est habitués à ce que la croissance chinoise représente un tiers à la moitié de la croissance mondiale. Elle pèsera encore plus dans les prochains mois. Il faut donc regarder attentivement ce qui se fait en Chine. Pour le deuxième trimestre, la croissance annoncée est de 3 %. On ne peut pas se fier au chiffre, mais ce qui est intéressant, c’est la tendance. La Chine a fait -6 % au premier trimestre, +3 % au deuxième, et on attend +4 % à +5 % au troisième, et +5 % à +6 % au quatrième. Ils auront commencé l’année à -6 %, ils la termineront à +6 %…

Les autorités chinoises ont reconnu que la consommation était encore négative (de l’ordre de -1 % à -2 %) et que la croissance venait des investissements en infrastructures. Cela veut dire que le gouvernement va continuer à soutenir la consommation et c’est très positif pour l’Europe. Il y a une reprise des ventes de voitures, des ventes d’équipements sportifs, des ventes en ligne en général ».

(1) https://www.nouvelobs.com

Partager :