Partager :

EDITORIAL DE DANIEL ROUACH. C’est la vie. Pendant que la très grande majorité des multinationales Françaises du hightech analysent, scrutent, observent, réfléchissent, veillent sur le hightech israélien, l’américain GOOGLE et aussi d’autres géants mondiaux n’hésitent pas à acheter TRES VITE des startups israéliennes à très fort potentiel technologique.

Heureusement que quelques israéliens (francophones pour la plupart) de haut talent, soutenus par l’Ambassade de France à Tel-Aviv et les Chambres de Commerce Bi-Nationales, se démènent pour faire avancer les choses. Espérons que durant le prochain DLD Festival de l’innovation de Tel-Aviv (qui se tiendra en mode virtuel) de la mi-septembre  2020 des deals se feront.

Un exemple de startups que les Français auraient bien pu acheter? Google a acquis SlickLogin, une start-up israélienne spécialisée dans la sécurité. Le montant de l’opération n’avait pas été dévoilé au moment du rachat mais, selon Geektime, elle s’élèverait à « plusieurs millions de dollars ». SlickLogin était à l’origine de solutions d’authentification destinées à remplacer le mot de passe classique, et plus particulièrement d’un système d’authentification sonore. Un site génère des sons à haute fréquence, diffusés par un haut-parleur. Ils sont reconnus et analysés par une application sur smartphone, qui permet la connexion sur le site Web. Les trois ingénieurs à l’origine de SlickLogin, des anciens de l’Armée de défense d’Israël ayant travaillé sur la protection des infrastructures militaires, ont rejoint les rangs de Google à Tel-Aviv. (DR)

SlickLogin était une jeune entreprise israélienne qui développe des alternatives de mot de passe basées sur le son. L’objectif de la société était de permettre aux utilisateurs finaux de se connecter facilement à des sites Web protégés par un mot de passe en utilisant un son généré de manière unique.

Partager :