Partager :
La société IDE Technologies va construire en Israël la plus grande usine de dessalement au monde. L’usine, qui devrait être achevée en 2023, sera située dans le kibboutz Palmachim, au sud-ouest de Tel Aviv, et coûtera plus de 5 milliards de shekels.

Le prix de l’eau désalinisée produite sera environ de 1,45 shekel le mètre cube, soit 65 agourot de moins que son coût actuel, permettant aux ménages d’économiser un total de 3,3 milliards de shekels (86 millions d’euros) sur leurs factures d’eau tant que l’usine sera en fonctionnement.
Sorek 2 produira 200 millions de mètres cube d’eau potable par an, marquant une augmentation de 35% par rapport à la quantité annuelle produite aujourd’hui.
Les 785 millions de mètres cube d’eau potable qui sortiront de l’usine chaque année permettront de couvrir 85% des besoins en eau des ménages et des villes.
Sous la pression de Washington, le gouvernement israélien a confié le contrat de construction de Sorek 2 à IDE Technologies basée en Israël, au détriment de Hutchison Water, qui avait également répondu à l’appel d’offres.
Cette dernière étant une filiale de la société chinoise Hutchison Whampoa basée à Hong Kong, la Maison blanche aurait envoyé un avertissement à Israël concernant la possible implication de cette entreprise dans la construction de l’usine de dessalement.
Dans le contexte d’un regain de tensions entre Washington et Pékin en raison de la pandémie, les Etats-Unis ont en effet demandé à leurs alliés de rompre leurs liens avec la Chine dans les domaines à risque pour la sécurité.
La Chine est le troisième partenaire commercial de l’Etat hébreu.
Les échanges entre les deux pays ont augmenté de 402% au cours de la dernière décennie, atteignant environ 14 milliards de dollars en 2018.Source I24News

Partager :