Partager :

Les manifestants étaient des milliers à Tel-Aviv pour réclamer la démission du Premier ministre, empêtré dans des affaires de corruption et accusé d’avoir mal géré la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus.

Des heurts ont éclatés entre policiers et manifestants au cours de la soirée. La police montée à cheval a été utilisée pour disperser les manifestants.

La manifestation se tenait à proximité du domicile du ministre de la Sécurité intérieure, Amir Ohana, accusé d’avoir donné des consignes pour accroître la répression visant les manifestants anti-gouvernement.

Des militants issus de « La Familia »ont attaqué des manifestants à coup de gaz lacrymogène, de bouteilles de verre et d’armes blanches. La Familia est un groupe d’extrême droite de supporters de football du club de la Premier League israélienne Beitar Jérusalem, composé principalement de descendants juifs séfarades et Mizrahi.

Cinq manifestants ont été hospitalisés, dont deux souffraient de blessures liées à des coups de couteau. D’après la radio militaire israélienne, les assaillants appartenaient au groupe de hooligans du Betar Jérusalem, la Familia. Quatre individus ont été interpellés. (https://fr.media7.ma)

 

Partager :