Partager :

Quel est donc le  motif  déterminant du Shekel fort ? Réponse : En un mot : NASDAQ (bourse américaine des entreprises de haute technologie).

Le grand public qui n’est pas obligatoirement un fin connaisseur de l’investissent financier des Israéliens, ignore sans doute la place prépondérante  qu’occupe les bourses américaines et en particulier NASDAQ.

Du fait, de la faiblesse structurelle de la bourse de Tel Aviv, surtout au niveau des transactions, les investisseurs institutionnels israéliens (retraite, assurance…) placent le maximum légal des fonds qui leur sont confiés sur les bourses internationales, spécialement américaines et particulièrement NASDAQ. Récemment, une de ces grandes compagnies a même proposé un produit de retraite uniquement basé sur le SP500 (les 500 plus grandes sociétés américaines cotées à Wall street).

De même, le petit épargnant en Israël a la possibilité d’acheter par sa banque ou son gestionnaire, des sicav basées sur les indices des bourses américaines et est fortement incité à le faire.

Or, l’investisseur israélien ne voulant pas prendre sur lui le risque de change, les organismes financiers lui procurent une rentabilité en shekel. Afin de se couvrir, l’organisme va acheter une option shekel-dollar, ce qui mécaniquement renforce le shekel.

De plus, un nombre non négligeable de sociétés israéliennes sont cotées sur le Nasdaq, elles continuent encore à récolter des fonds ou même parfois de nouvelles sociétés commencent à y être cotées. En effet, les bourses américaines et particulièrement le NASDAQ ont connu des hausses spectaculaires après le crash de février-mars, retrouvant même des cours supérieurs à celui du début de l’année et donc à des records historiques.

Source : « Le shekel va-t-il continuer d’être aussi fort ? ». Times of Israel | Daniel Gugenheim

 

Partager :