Partager :

6 AOUT. Benyamin Netanyahou, en consultation avec le cabinet des coronavirus et le nouveau commissaire au coronavirus du pays, Roni Gamzu, a accepté de maintenir le statu quo et d’éviter un confinement général dans les prochains jours – visant à atteindre le 6 août, dernier jour des camps d’été et l’école d’été. La décision a été prise parce que le taux d’infection a baissé ces derniers jours. « Nous essaierons d’éviter un confinement général, mais si nous devons le faire, nous le ferons », a déclaré le Premier ministre lors d’une conférence de presse jeudi soir. « Il est très facile d’être populiste, mais nous prendrons des décisions basées sur des considérations professionnelles – tout en préservant la santé, en sauvant des vies et, bien sûr, en préservant l’économie. »

DECES. Selon le dernier bilan du ministère de la Santé israélien vendredi matin, 448 personnes ont perdu la vie au total depuis le début de la pandémie de coronavirus. 1 889 nouveaux cas ont été enregistrés depuis minuit, portant le total à 32 226 cas actifs. 304 patients sont dans un état grave et 81 sous assistance respiratoire.

AEROPORT. Israël va créer des laboratoires de dépistage rapides du coronavirus à l’aéroport Ben Gourion à Tel Aviv. Un appel d’offres va être lancé pour engager une entreprise privée pour les travaux. Le processus sera le suivant: 72 heures avant leur vol, les passagers seront testés à l’une des stations, et recevront les résultats sur leur téléphone portable. Si les résultats des tests s’avèrent être négatifs, les passagers pourront se rendre à l’aéroport, où ils seront soumis à un deuxième test. Les résultats seraient reçus par les voyageurs à leur arrivée à destination, afin qu’ils puissent présenter deux tests négatifs.

LIBAN. Le vice-président du parlement iranien, Amir-Hossein Ghazizadeh, a déclaré que les Etats-Unis cherchaient à éliminer le leader du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, selon le Israël Hayom. « Apparemment, les terroristes que sont les Etats-Unis ont évalué de manière positive les fruits de l’assassinat du martyr Qassem Soleimani », a détaillé le responsable iranien sur son compte Twitter.

« Les Etats-Unis ont ordonné à leurs forces militaires de mener des actions similaires contres d’autres commandants du front de résistance, et en particulier contre Hassan Nasrallah. L’ennemi recevra bientôt le châtiment de l’Iran, au nom d’Allah », a mis en garde Amir-Hossein Ghazizadeh.

Dans le contexte de la hausse des tensions entre l’Etat hébreu et le Hezbollah, Israël a envoyé un message au groupe terroriste libanais en faveur d’une désescalade, par l’intermédiaire de la Russie, selon le média kowëitien Al Jarida. Le journal précise que Jérusalem « prend très au sérieux » la menace d’une éventuelle riposte en provenance du Liban.

Gabriel Attal

https://www.radioj.fr/

 

Partager :