Partager :

El Al, le transporteur national d’Israël va céder des parts importantes à l’Etat et va devoir annuler une partie de ses vols court-courrier ainsi que devoir suspendre les routes aériennes non rentables.*

Le sort d’El Al devrait être décidé dans les prochains jours. L’entreprise israélienne cherche à conclure un accord avec ses employés ainsi que des réductions de dépenses pour obtenir l’aide du gouvernement.

Un patron d’El Al, qui a mis la quasi-totalité de ses 6 500 travailleurs en congé sans solde et suspendu le service passagers, a déclaré que son conseil d’administration choisirait entre deux propositions.

Parmi les deux propositions mis sur la table, une comprend 400 millions de dollars en prêts bancaires garantis à 82,5% par l’État. Ainsi El Al émet 150 millions de shekels (43 millions de dollars) en actions, nécessitant un capital des actionnaires majoritaires.

Le deuxième est un prêt de 250 millions de dollars garanti à 75%  par l’État, accompagné d’une offre d’actions de 150 millions de dollars, dans laquelle le gouvernement s’engage à acheter toutes les actions qui ne sont pas achetées par le public.
Ces décisions modifieront radicalement El Al, car une condition clé pour recevoir les prêts est de réaliser 400 millions de dollars d’économies de coûts par an. Avi Edri, le président du syndicat des travailleurs des transports de la fédération Histadrut, a déclaré que 2 000 suppressions d’emplois sont probables, ainsi que des réductions de salaire pour les pilotes.
« Sans l’argent du gouvernement, El Al fera faillite« , a déclaré Avi Edri. « Nous n’avons pas d’autre choix que de licencier les travailleurs. » El Al a signé un accord avec les agents de bord et est en pourparlers avec des mécaniciens et des pilotes.
El Al abandonnera également une partie de sa flotte de Boeing 737 court-courriers et éliminera les routes non rentables, bien qu’il essaye de conserver tous les Boeing 787, a déclaré le responsable. La compagnie aérienne, qui doit quelque 350 millions de dollars de remboursements aux clients en raison de vols annulés après la fermeture de ses frontières par Israël, a perdu 140 millions de dollars au premier trimestre.
http://www1.alliancefr.com
Partager :