Partager :

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est félicité mercredi de la réussite d’Israël dans sa lutte contre l’épidémie de coronavirus, alors que le pays a atteint de nouveaux sommets en termes de contaminations quotidiennes et de patients dans un état grave, et que quatre personnes supplémentaires sont venues s’ajouter au bilan des morts.

M. Netanyahu a cité un rapport du Financial Times, un quotidien international, qui compare les taux nationaux de mortalité par semaine de divers pays jusqu’à présent en 2020 avec leurs taux pour les mêmes mois des années précédentes.

Sur 21 pays, Israël était l’un des trois à ne pas avoir de taux de mortalité excessif cette année, ce qui signifie que les décès dus aux coronavirus n’avaient pas atteint un niveau statistiquement significatif. Les deux autres pays sont l’Islande et la Norvège.

« Une fois de plus, les chiffres mondiaux témoignent du succès d’Israël dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus, mais pour maintenir cette situation, nous devons maintenant continuer à prendre les bonnes décisions », a déclaré le Premier ministre dans une déclaration publiée sur les médias sociaux. « Sinon, nous risquons de voir la situation se détériorer et d’avoir plus de morbidité et plus de décès ».

Les remarques de Netanyahu sont intervenues alors que le nombre de cas de virus a récemment augmenté et que le ministère de la Santé a averti qu’un deuxième confinement national serait peut-être nécessaire. Le gouvernement s’est divisé et  est accusé de faire du surplace quant aux restrictions à imposer pour enrayer l’épidémie.

https://fr.timesofisrael.com

Partager :