Partager :

Le ministre des Finances Israël Katz a prévenu son homologue de la Justice Avi Nisenkorn: s’il traîne les pieds pour faire adopter le budget 2020 d’ici la fin du mois de septembre, le gouvernement tombera. C’est en effet le ministre de la Justice qui a pouvoir de faire modifier la loi budgétaire et permettre l’adoption du budget 2020 dans les prochains mois. « Il est impensable qu’en cette période d’urgence, nos partenaires au gouvernement ne permettent pas de prendre rapidement les décisions qui s’imposent », souligne le ministre. Pour l’instant, le ministre de la Justice ne semble pas pressé de le faire.

Israël Katz a précisé que dès le budget 2020 voté, les négociations débuteront pour le budget 2021. Le ministre des Finances estime aussi que modifier les accords de coalition qui prévoyaient un budget biennal ne constitue pas un problème insurmontable.

Israël Katz, tout comme le Premier ministre, souhaite aujourd’hui le vote d’un budget sur une année, estimant qu’avec l’instabilité qui règne actuellement dans le monde, il faut que le gouvernement se garde une marge de manoeuvre, et l’adoption d’un budget biennal 2020-2021 serait donc « un acte irresponsable ». Il a également souligné qu’il s’opposera à une nouvelle fermeture de l’économie : Il n’est pas concevable de fermer tout une branche à cause de gens qui ne respectent pas les consignes sanitaires ».

Faisant allusion à Bleu-Blanc, le ministre des Finances a espéré que la classe politique fera preuve de sens des responsabilités nationales et n’agira pas en fonction de considérations politiciennes. A ce propos, il a félicité le chef de l’opposition Yaïr Lapid avec lequel il s’est assis pour discuter de cette question et qui a lui-aussi admis qu’un budget biennal serait « irréaliste ». « Il s’agit d’une question professionnelle et non politique car personne ne serait capable aujourd’hui d’établir un budget qui irait jusqu’à fin 2021 sous peine de porter gravement atteinte à l’économie du pays » a notamment écrit sur Twitter le président de Yesh Atid- Telem.

Concernant le contenu du budget, Israël Katz a indiqué que l’accent sera mis sur l’aide à ceux qui sont touchés par la crise, une réduction du secteur public et des stimulations pour les moteurs de croissance afin de faire redémarrer l’économie. Il a également assuré qu’il n’y aurait pas de hausses d’impôts.

Vidéo:

https://news.walla.co.il/261e9a1b-bd00-4a9f-b6df-c18da6214d8d

https://lphinfo.com

 

Partager :