Partager :

Le camping glamour (d’où l’anglicisme-valise ««glamping»») est un terme qui rassemble une large palette de styles de vacances tout à fait adapté à Israël. Il désigne d’un côté les tentes de luxe et les habitations «natures», logées dans les arbres ou au milieu de la cambrousse (en Israël dans les Moshavim et les kibboutzim).

Selon (1) : « Le concept existe déjà depuis très longtemps dans les safaris par exemples, et apparaît de plus en plus dans les parcs naturels ou à proximité des grandes villes.

Et si cet été, vous partiez «glamper»? Cette mode qui gagne du terrain depuis près de dix ans est en train de connaître son heure de gloire grâce à la crise sanitaire, car elle permet de partir en vacances tout en gardant la distance.

Getaway fait partie de cette dernière catégorie: Jon Staff, son cofondateur, explique dans un article de Vox avoir constaté une hausse de 400% des réservations estivales en mars pour ses cabines tout équipées (eau chaude, climatisation, chauffage, salle de bain privée, table de pique-nique, double réchaud, wifi…), à quelques kilomètres des grandes villes.

«Nous avons eu la chance que Getaway soit bien adapté à la période, se réjouit-il, faisant référence à la pandémie. Nos cabines ont toujours été séparées de 30 à 45 mètres. Il n’y a pas de comptoir d’accueil. Nous n’avons ni bar ni restaurant.»

La nature sans les inconvénients

Mais le «glamping» désigne également le fait d’aller dormir dans une tente chez l’habitant·e. Cette alternative à mi-chemin entre le confort de l’hôtel et l’aventure en camping-car attire notamment les gens qui veulent profiter d’une immersion dans la nature sans pour autant avoir à monter une tente ou allumer un feu de camp.

Sur Tentrr, l’un des AirBnb phares du «glamping», il est possible de louer une tente sur un espace installé dans la propriété (souvent vaste) d’un·e particulièr·e. Les équipements à disposition incluent généralement un matelas gonflable, des draps, des toilettes privées, des ustensiles de cuisine, de quoi stocker de la nourriture… au milieu de 6 hectares de solitude qui permettent de respecter la distanciation physique.

Ces types de réservation ont bondi pendant le confinement. Les hôtes de Hipcamp, un autre spécialiste du «glamping», ont enregistré des gains trois fois plus élevés en mai 2020 qu’en 2019.

L’engouement est tel qu’en Angleterre, Canopy & Stars a décidé d’étendre son offre habituelle (de logements atypiques) aux tentes. Ils ont ouvert des espaces tout équipés dédié au «glamping» éphémère cet été. Leur astuce pour mettre en place ces campements à un prix raisonnable: utiliser les tentes habituellement réservées aux festivals de musique, puisque ceux-ci ont été annulés dans tout le pays ». (1) http://www.slate.fr/

Partager :