Partager :

La ministre de l’Alya et de l’Intégration Penina Tamano-Shata s’est rendue jeudi à Sderot chez la famille Lugassy, créatrice et propriétaire de la boulangerie-pâtisserie à la pure mode française « Maafeh Paris ». La ministre a voulu par là féliciter l’initiative de la famille Lugassy mais aussi montrer ce que l’on peut réaliser grâce à l’aide d’un fonds dépendant du Département des initiatives au ministère de l’Alya et de l’Intégration, qui accorde des prêts aux olim-entrepreneurs.

Les propriétaires ont confié qu’ils ont failli retourner en France par dépit mais que cette aide en faveur de la création de leur entreprise les a convaincus de rester en Israël.

La ministre s’en est réjouie et a souligné que ce fonds introduit par le ministère est un succès. Elle a promis qu’elle allait poursuivre cette politique afin d’aider les olim déjà dans le pays depuis un certain temps mais aussi ceux qui arrivent et désirent ouvrir leur propre entreprise : « Je suis heureuse de voir de mes propres yeux comment l’aide économique, éducative et sociale de ce ministère est efficace, non seulement pour les premiers pas des olim dans le pays mais aussi dans la durée et particulièrement dans l’emploi.

La famille Lugassy est arrivée en Israël par idéal sioniste, elle a créé une entreprise et leurs filles sont employées dans le Département des étudiants du ministère. Il est de notre devoir de nous soucier d’eux pour tous les aspects et particulièrement dans l’emploi, l’entreprenariat et les études supérieures ».

https://lphinfo.com

 

Partager :