Partager :

Le Trésor espère organiser le débat final du cabinet sur le budget 2020 le 9 juillet, le premier vote à la Knesset (après de nombreuses séries d’amendements en commission) d’ici le 6 août et les votes finaux d’ici le 24 septembre. Il prévoit ensuite de planifier, de rédiger et de présenter le budget 2021 lors d’un dernier débat en cabinet le 9 décembre, de tenir un premier vote à la Knesset le 6 janvier et de promulguer le budget 2021 le 24 février.

Le responsable des budgets, M. Meridor, a déjà demandé au président de la Knesset, Yariv Levin, de rappeler les députés après les vacances d’automne pour les votes du budget et les réunions des commissions afin de garantir le respect du calendrier de la tourmente. (Times of Israel)

ISRAELVALLEY ARCHIVES. Ouf… La Knesset a enfin voté! Les partis ultra-orthodoxes, dont le soutien est indispensable à la coalition, avaient menacé de ne pas voter le projet de budget 2019. La crise étant réglée (1), le budget 2019 s’élèvera à 397,4 milliards de shekels (112 milliards de dollars). Parmi ses dépenses figurent 60 milliards de shekels pour l’éducation, 38 milliards de shekels pour la santé, 13 milliards de shekels pour l’aide sociale et les survivants de l’Holocauste, ainsi que 68 milliards de shekels pour la sécurité. Le ministère des Finances a déclaré que le déficit budgétaire en 2019 s’élèvera à 2,9 % du produit intérieur brut. (IsraelValley et Times of Israël)

Les principaux secteurs de l’industrie israélienne sont :

  • la métallurgie ;
  • les équipements électroniques et bio-médicaux ;
  • les produits alimentaires ;
  • les produits chimiques ;
  • les équipements de transport ;
  • l’industrie israélienne du diamant est l’un des plus importants centres du monde dans la taille de diamants ;
  • les équipements militaires électroniques (Israël est un exportateur important d’équipements militaires avec une part de 10 % du marché mondial)
Partager :