Partager :

Coca-Cola Israël prévoit de licencier 150 employés, soit 3% de ses effectifs, selon Calcalist . Il y a deux mois, 600 employés ont été mis en congé sans solde, dont la plupart reprendront le travail fin juin.

Les licenciements auront lieu dans toutes les sociétés de Coca-Cola Israël, qui comprend Neviot, Prigat, Tera, Carlsberg, Tuburg et Tabor Wineries.

Une grande partie des revenus de Coca-Cola Israël provient de cafés, restaurants, bars, événements et hôtels, qui ont été fermés pendant le pic de l’épidémie de coronavirus.

La fermeture de ces sites a eu un impact sur 40% des revenus de l’entreprise, et même à la réouverture de ces sites, les revenus sont 20% inférieurs à ceux des années précédentes.

L’une des raisons de la perte continue de revenus est due au fait qu’environ 30% des restaurants en Israël ont été forcés de fermer définitivement en raison de l’impact économique du coronavirus et ceux qui ont rouvert jusqu’à ce qu’ils ne soient pas revenus. ils avaient avant l’épidémie, selon Calcalist .

La fermeture continue des cinémas, des événements en direct et de nombreux vols a également eu un impact sur les bénéfices de la société.

L’entreprise a également annoncé des baisses de salaires dans toute l’entreprise, la direction aura une baisse de salaire de 10% et ceux gagnant 15 000 shekels et plus de 5%. Ceux qui ont été mis en congé sans solde ont reçu une subvention de 3 000 shekels.

http://www1.alliancefr.com

Partager :