Partager :

La Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN), une ONG basée à Los Angeles, a approuvé mardi la demande de l’Association israélienne de l’Internet (AII) de reconnaître la version hébraïque de « .Israel » en tant que nom de domaine.

Dans quelques mois, les internautes pourront alors rechercher des sites en tapant directement en hébreu, et finissant par « ישראל. » (« .Israel »).

Jusqu’à présent, l’ICANN n’avait accepté qu’un nombre restreint de noms de domaine qui n’étaient pas écrits à l’aide de l’alphabet latin (notamment en chinois, en arabe ou à l’aide de l’alphabet cyrillique).

« En nous autorisant à utiliser cet identifiant en hébreu, ainsi qu’à enregistrer de nouveaux sites sous ce nom de domaine, cela permettra aux internautes en Israël de s’ouvrir à de nouveaux types d’activités », s’est réjouit Yoram HaCohen, le président de l’AII.

« Pouvoir utiliser ce nom de domaine en hébreu, le ‘ישראל.’ (‘.Israel’), cela permettra également aux internautes de renforcer leur niveau de protection sur Internet », a pour sa part affirmé Yigal Unna, le directeur de la Direction nationale de la cybersécurité.

Selon l’AII, il existe actuellement plus de 250.000 sites Internet enregistrés en « .il », divisés en quatre sous-extensions différentes : « co.il », « gov.il », « org.il » et « ac.il ».

Source :i24News (Copyrights)

Partager :