Partager :

Israël va t-il chuter dans le classement OCDE de l’Export? C’est une prévision sans risque d’IsraelValley qui suit pas à pas les indicateurs économiques du pays. La crise du Covid-19 ne va pas entrainer une baisse des performances d’Israël pour son export. Les exportations israéliennes vers la France étaient en hausse de 7,5 % en 2019 (croissance 2018-2019). Sur l’année 2019, les échanges commerciaux ont augmenté de 6,8 % entre les deux pays ; Israël est le second fournisseur de la France parmi les pays du Moyen-Orient, derrière l’Iran

Dans le classement de l’OCDE sur les exportations, l’Etat hébreu est particulièrement bien placé. Le pays a fait un bond spectaculaire en quelques années. Il est passé de la 30ème et dernière place à la 8ème entre 2015 et 2019. Une véritable satisfaction pour les leaders israéliens.

LE PLUS. Selon i24News :  « Les exportations israéliennes continuent de battre des records. Elles sont le moteur de la croissance économique et le fer de lance de l’industrie. Je suis heureux que les programmes d’aide du ministère de l’Economie et de l’Industrie soutiennent les exportateurs, » a déclaré Élie Cohen, ministre de l’Économie.

À titre de comparaison, en 2016, les exportations n’ont augmenté que de 1,4%, alors qu’en 2015, année où Israël se classait en dernière position, elles ont augmenté de 3,2% pour un total de 110 milliards de dollars.

En 2018, pour la première fois en cinq ans, les exportations de l’Etat juif ont augmenté plus rapidement que le taux de croissance du commerce mondial. La croissance israélienne des exportations de ces dernières années reste très élevée. Selon les données du Bureau central des statistiques, après 5,1 % en 2017, elle atteint 4,7% en 2018″.

Partager :