Partager :

14% des Israéliens affirment craindre de perdre leur logement, suite à la crise économique provoquée par l’épidémie de coronavirus, selon un sondage publié par le Bureau central des statistiques.

D’après les données recueillies, 46,5% d’entre eux ont également peur de ne pouvoir subvenir à leurs dépenses.

Les difficultés financières auraient ainsi poussé 14,1% des habitants du pays (800 000 personnes environ) a réduire leur budget consacré à la nourriture.

Un autre rapport publié lundi par le Bureau central des statistiques a révélé que 45% des Israéliens avaient été touchés économiquement par la crise du coronavirus.

1,53 million de personnes ont notamment pointé au chômage le mois dernier, soit 39% de la population active. Parmi ces demandeurs d’emploi, 1,27 million ont perdu leur travail des suites directes de l’épidémie.

Bien que 27% des sondés disent espérer que leur situation financière s’améliorera d’ici quelques mois, 55% affirment que leur situation restera identique, tandis que 18% d’entre eux s’attendent même à ce qu’elle empire.

Des données révélées hier par le Bureau central des statistiques font état d’une baisse de 7,1% du PIB durant les quatre premiers mois de l’année 2020.

https://www.i24news.tv/

Partager :