Partager :

L’émission sera présentée par Daniel Rouach.

A. Acquisition par le fabricant de puces américain Nvidia de Mellanox Technologies Ltd. en 2019 pour la coquette somme de 6,9 milliards de dollars. Mellanox, dont le siège est à Yokneam, en Israël, et qui a également établi un quartier-général à Sunnyvale, en Californie, fabrique des serveurs à grande vitesse et des solutions de commutation de stockage. Les produits développés par l’entreprise – pionnière dans les technologies InfiniBand et Ethernet – sont utilisées dans les super-ordinateurs du monde entier. La compagnie avait été fondée en 1999 par Eyal Waldman et Roni Ashuri.

B. Acquisition de NDS par Cisco en 2012, pour un prix de cinq milliards de dollars. NDS, firme basée au Royaume-Uni, consacre ses activités à la sécurité numérique. La firme possédait un large laboratoire de recherche et de développement en Israël. Même si l’entreprise n’était pas israélienne, NDS avait ancré ses travaux dans des recherches menées à l’Institut des Sciences Weizmann. La compagnie avait été établie au sein de l’État juif en 1988 lorsque News Datacom avait été absorbé par New Corp, de Rupert Murdoch, pour une somme de 15 millions de dollars en 1992, devenant NDS. L’entreprise a été introduite en bourse en 2019 puis vendue à Permira, une société d’investissement privée, en 2009. En 2012, Permira a revendu NDS à Cisco pour un montant de cinq milliards de dollars et, en 2018, Cisco a rendu la firme à Permira. NDS s’appelle dorénavant Synamedia. L’entreprise originale, News Datacom, avait été fondée par Dov Rubin, Jonathan Hashkes, Michael Dick et Yishai Sered.

C. Acquisition par un consortium chinois de Playtika, entreprise israélienne de jeux en ligne, pour 4,4 milliards de dollars en liquide en 2016. Parmi les membres du consortium, Giant Investment (HK) Limited, China Oceanwide Holdings Group Co. Ltd., China Minsheng Trust Co. Ltd., CDH China HF Holdings Company Limited, the Hony Capital Fund, et Yunfeng Capital — société d’investissement privée cofondée par Jack Ma d’Alibaba. Créée en 2010, Playtika a été pionnière dans les jeux gratuits figurant sur les réseaux sociaux et les plateformes mobiles. Elle est notamment à l’origine de Slotomania, House of Fun et Bingo Blitz. Robert Antokol en est le fondateur.

D. Acquisition par le fabricant d’équipements semiconducteurs KLA-Tencor Corporation, basé en Californie, du fabricant électronique Orbotech Ltd., fournisseur de systèmes de circuits imprimés et de puces en 2018 – au prix de 3,4 milliards de dollars. Orbotech, dont le siège était à Yavne, avait été fondée en 1981 par une équipe d’ingénieurs d’Electro-Optical Industry Ltd. (El-Op) avec à leur tête Shlomo Barak, qui développait des systèmes électro-optiques à usage militaire – et avait compris que ces systèmes pouvaient également répondre à une demande purement commerciale.

E. Acquisition par le fonds d’investissement privé Thoma Bravo de la firme spécialisée dans le secteur de la cybersécurité Imperva Inc. pour la somme de 2,1 milliards de dollars, au mois d’octobre 2018. L’entreprise de Tel Aviv Imperva met au point des solutions qui identifient, évaluent, et éliminent de manière proactive les menaces actuelles et émergentes pour les organisations, que ce soit sur le Cloud, sur site ou dans les environnements hybrides. La compagnie avait été fondée en 2002 par l’entrepreneur technologique Shlomo Kramer, cofondateur d’une autre société spécialisée dans la cybersécurité, Check Point Software Technologies Ltd.Les autres co-fondateurs étaient Mickey Boodaei et Amichai Shulman.

F. Acquisition par Intel Corp. de Habana Labs, achetée deux milliards de dollars au mois de décembre 2019. Cet accord est la deuxième plus importante transaction de ce type de l’histoire israélienne après Mobileye, en 2017 (voir ci-dessus). Fondée en 2016 par David Dahan et Ran Halutz, Habana Labs utilise l’intelligence artificielle pour améliorer les performances de traitement des puces et permet une faible consommation électrique, ainsi que des coûts de production plus bas. Les processeurs sont destinés aux besoins spécifiques de formation des réseaux de neurones profonds. Premier investisseur dans la compagnie, devenu son président : l’entrepreneur en série Avigdor Willenz, co-fondateur de Galileo Technologies, vendu en 2001 au Marvell Technology Group Ltd. au prix de 2,7 milliards de dollars, et d’Annapurna Labs, cédé à Amazon pour 370 millions de dollars.

G. Acquisition par le fabricant irlando-américain de dispositifs médicaux Medtronic de Mazor Robotics Ltd., une compagnie spécialisée dans les systèmes robotiques de chirurgie. Cet accord a marqué la plus grosse sortie de l’histoire d’Israël dans le secteur biotechnologique. Basée à Césarée, Mazor fournit une suite de logiciels qui incluent le traitement par image et la reconnaissance informatique de l’anatomie. Cette technologie permet la programmation préopératoire, aidant les chirurgiens à mieux mettre en place leurs procédures sur la colonne vertébrale. Mazor a été fondée en 2001 par Eli Zehavi et Moshe Shoham.

Sources : IsraelValley et Times of Israel.

Partager :