Partager :

Intel a annoncé qu’il avait acquis la start-up israélienne de déplacements urbains et en transport en commun Moovit pour  825 millions d’euros. Moovit est une application gratuite et participative qui fournit des informations en temps réel sur les horaires des transports publics. Elle combine les informations des opérateurs de transports en commun et des autorités avec les informations de la communauté des utilisateurs de cette application. Plus de 720 millions de personnes dans 3.100 villes sur six continents différents ont eu recours aux services de l’application Moovit.

Cette acquisition aidera une autre entreprise israélienne acquise par Intel, Mobileye, à atteindre son objectif de devenir un fournisseur complet de services de mobilité.  Intel a acheté Mobileye en 2017 pour 14 milliards d’euros, la plus importante acquisition jamais réalisée en Israël. Moovit rejoindra Mobileye, mais conservera sa marque et ses partenariats.

Les négociations entre Intel et Moovit, basée à Ness Ziona, ont débuté il y a six mois. 10% du prix d’achat de la startup sont utilisés pour retenir ses employés durant les deux prochaines années.  Intel détient déjà des parts dans Moovit après une levée de fonds de 50 millions de dollars réalisée en février 2018 par Intel Capital, la branche d’investissements du géant américain. Intel emploie 13.700 personnes en Israël et a enregistré en 2019 une augmentation sans précédent de ses exportations d’activités depuis l’Etat hébreu qui se sont élevées à 6,6 milliards de dollars. (Source i24 News et IsraelValley et Times of Israel)

LE PLUS. « Moovit est un éditeur israélien connu pour son application de géoguidage à la Google Maps particulièrement centrée sur le transport local et l’utilisation optimale des transports en commun. Sa particularité est de notamment agréger tous les flux d’informations en open data des compagnies de transport mais aussi celles des services de VTC (dont Uber) et celles des services de vélos, scooters et voitures en partage à l’instar des Lyft et consorts. En outre, l’application s’appuie aussi sur les données partagées par les utilisateurs (qui sont en permanence géolocalisés) pour récolter des informations sur les zones non couvertes par les sources de données officielles.

Mais pour quelle raison Intel s’intéresse-t-il à cette startup au point d’y dépenser près d’un milliard de dollars ? Selon ses porte-paroles, l’acquisition de Moovit permet à Intel d’accélérer la réalisation de sa stratégie visant à devenir « un fournisseur complet de mobilité, y compris de services de ‘robotaxis’ qui constituent pour le fondeur une opportunité de marché estimée à 160 milliards de dollars d’ici 2030 » !

Ainsi, Moovit vient compléter un portfolio de jeunes pousses acquises par Intel dans le secteur de la mobilité ces dernières années. En 2016, Intel avait absorbé deux spécialistes des drones MAVinci et Ascending Tech. En 2017, le fondeur avait acquis MobileEye (spécialisée dans les systèmes d’aide à la conduite) pour 15,3 milliards de dollars. En 2019, Intel avait acquis Ineda Systems spécialiste des chips ultra-basse consommation, et Smart Edge spécialisée dans les communications mobiles.

Au fil des mois, MobileEye s’est imposée comme une composante clé du Business d’Intel et l’une des pistes clés pour son avenir. Le fondeur cherche en effet à se réinventer et à ne pas rater les prochains bouleversements technologiques alors que l’entreprise est passée à côté du marché des smartphones et tablettes.

Selon Intel, « le business model de Mobileye englobe l’ensemble de la chaîne de valeur de la conduite automatisée, y compris la caméra frontale ADAS (Advanced Driver Assist Systems) qui équipe aujourd’hui la majeure partie des véhicules, mais aussi les systèmes d’autonomie conditionnelle (également connue sous le nom de niveau 2) et les systèmes de conduite automatisée (SDS) pour les navettes et les robots autonomes, ainsi que pour les véhicules autonomes (AV). Mobileye a de solides performances dans chacune de ces catégories avec une technologie de détection de vision avancée, une capacité de cartographie de la foule (REM) et une politique sécurité de conduite automatisée sensible à la responsabilité (RSS)« .

Bref, Intel semble aujourd’hui particulièrement focalisé sur le marché des véhicules autonomes et notamment des « Taxis Robots ». Pour s’imposer, elle compte s’appuyer sur les technologies de MobileEye enrichies des technologies de géoguidage de Moovit.

Partager :