Partager :

Le nombre d’Israéliens blessés sur les routes a considérablement baissé ces derniers mois, ont fait savoir les autorités. Cette baisse coïncide avec les règles strictes de distanciation sociales imposées pour lutter contre la pandémie de coronavirus, qui ont été assorties d’un confinement. Par conséquent, une majorité de la population est restée chez elle et a déserté les routes. Selon le Bureau central des Statistiques (CBS), 65 personnes sont décédées sur les routes entre janvier et mars 2020, soit une baisse de 20,7 % par rapport à la même période sur l’année 2019.

Octobre 2019 :

« Selon les chiffres officiels, 275 personnes sont mortes cette année sur la route – soit 38 de plus que l’année dernière à la même période. Cette série noire d’accidents est survenue alors que le pays a été touché par une tempête qui a entraîné des inondations et des pannes d’électricité dans certains secteurs, même si le rôle des intempéries dans cette série noire tragique reste indéterminé. »

Partager :