Partager :

A. Israël a signé un accord avec la société israélienne « Sion » pour l’achat de quelque 40 millions de masques chirurgicaux. À cette fin, l’entreprise a acheté une machine de production dédiée. Les masques répondent à la norme requise et l’usine de l’entreprise sera située à Sderot.

B. Netanyahu : « Je poursuis mes efforts pour établir un gouvernement national d’urgence dont l’État a besoin. Personne n’en veut plus que moi. J’ai vu le virus Corona et je sais qu’il ne nous quittera pas de si tôt. Par conséquent, un gouvernement large et stable doit travailler sans relâche pour combattre le corona. Je considère le gouvernement d’urgence comme un élément nécessaire pour gagner cette guerre. C’est pourquoi j’ai accepté de demander à Gantz de prolonger son mandat ».

C. Les tests de detection de la Covid-19, de l’Institut Weizmann ont été suspendus. 40 personnes ont été testées positives par erreur. Elles ont été hospitalisées aux côtés de patients infectés par la Covid-19.11 personnes âgées de l’institution gériatrique Beit Hadar à Ashdod ont été accidentellement diagnostiquées positives par des  tests effectués par l’Institut Weizmann et hospitalisées aux côtés de patients infectés par la Covid-19. Également, 29 personnes âgées de la maison de repos « Zahavit » à Ashkelon ont été testé positives par erreur. Toutes ces personnes se sont révélées positives et diagnostiquées par erreur, même s’ils elles n’avaient pas de symptômes.

Des nouveaux tests ont été réalisé pour confirmer qu’elles n’avaient pas le virus. Un physiothérapeute s’exprime : « j’ai eu un doute, lorsque j’ai constaté que toutes ces personnes n’avaient aucun symptômes. Cela pouvait encore se répéter avec d’autres tests » Les tests corona de l’Institut Weizmann ont été arrêtés à ce moment-là.

« La probabilité qu’un tel événement se produise dans un laboratoire hospitalier est faible. Alors que des dizaines de milliers de tests sont réalisés, le danger majeur de ce manque de fiabilité  est de placer des personnes saines aux côtés des patients infectés par le virus »

Des nouveaux tests ont donc été réalisé sur les 29 personnes et se sont révélés négatifs.  À la suite de l’échec des examens à l’Institut Weizmann, Esther Edmon, présidente de la Fédération des biochimistes des microbiologistes et des travailleurs de laboratoire, a envoyé une lettre au ministère de la Santé, en ces termes : « Dans le passé, les résultats de laboratoire étaient en mesure d’identifier les flambées de maladies, de mesurer la portée et d’aider à prendre les mesures nécessaires, en conséquence et sur la base de connaissances fiables, professionnelles et précises,jusqu’au niveau moléculaire. Pas cette fois, lors de l’événement Corona. « 

Elle a déclaré que « le manque de collaboration avec les experts des laboratoires et leur exclusion du processus décisionnel et de la planification du système de lutte contre les virus a déjà provoqué une chaîne d’échecs à toutes les étapes, du processus de test, de la phase d’échantillonnage à la phase de rapport« .

« Le Ministère de la santé n’a pas jugé approprié de réaliser le potentiel des laboratoires médicaux existants et n’a pas correctement évalué leur capacité et leur capacité à effectuer les tests avec la puissance requise. « Un système d’analyse indirect, qui n’est pas autorisé du tout, conformément aux réglementations de santé publique ,a été chargé d’une partie du processus d’analyse. Ce faisant, il est l’origine de ressources perdues, en terme d’argent et de ressources humaines qui auraient amélioré, sans aucun doute, les laboratoires dans les hôpitaux, les laboratoires de santé publique et la communauté. »

https://infos-israel.news

Partager :