Partager :

Les Chemins de fer israéliens ont mis en service leur premier train électrique d’essai aux stations Hashalom et Savidor de Tel-Aviv le 5 avril, suite à la mise sous tension de l’équipement de la ligne aérienne 25 kV 50 Hz sur le corridor central de la ville d’Ayalon.

L’électrification de cette section devait être achevée en juin, mais le principal entrepreneur, la Sociedad Española de Montajes Industriales, a pu accélérer les travaux suite à la décision de l’ISR de suspendre tous les services aux passagers pendant la pandémie de Covid-19. Cela a permis de libérer l’accès à l’infrastructure et de réduire le temps de mise en service d’environ deux mois.

L’essai a été organisé afin de procéder à un examen préliminaire de l’équipement et d’identifier les problèmes restants à rectifier. D’autres essais et mises en service doivent être entrepris dans les semaines à venir, en préparation d’une reprise de l’exploitation commerciale, et l’ISR prévoit que certains de ces véhicules pourront transporter des passagers invités.

Participant au test avec le responsable de l’électrification Avi Zalman et des représentants de la SEMI, le directeur général de l’ISR, Michael Maiksner, a déclaré : « L’achèvement de l’électrification entre Jerusalem Navon et Tel Aviv Savidor est une étape importante pour nos passagers, qui bénéficieront d’une meilleure connectivité dans toute la région de Tel Aviv. Malheureusement, cette réalisation intervient à un moment difficile de l’épidémie de corona et donc de l’absence de services aux passagers, mais nous travaillons dur pour des jours meilleurs ».

Ajoutant qu’il s’agissait d’une « réalisation importante pour le projet national d’électrification des chemins de fer », M. Maiksner a déclaré que la réussite de l’essai avait démontré la nécessité d’accélérer les travaux, conformément à l’accord récent entre l’ISR, le SEMI et les ministères des transports et des finances.

Source : Railwaygazette & Israël Valley

Partager :