Partager :

Deux millions de doses de l’anti-paludique Hydroxychloroquine vont être offertes par le géant pharmaceutique Teva au ministère israélien de la Santé, d’ici dix jours, pour aider à guérir les patients atteints du coronavirus, rapporte Channel 13.

La journaliste Emmanuelle Elbaz-Phelps a fait cette révélation après avoir obtenu une copie de la correspondance entre le directeur général israélien de la Santé, Moshé Bar Siman Tov et l’un des dirigeants de l’entreprise pharmaceutique Teva.

« Nous espérons que ces 2 millions de doses sauveront beaucoup de vies, » a déclaré Moshe Bar Siman Tov.

En France, les essais controversés sur l’utilisation de l’Hydroxycloroquine sont menés par le professeur Raoult. Bon nombre de scientifiques mettent toutefois en garde contre les effets indésirables que pourrait avoir ce traitement sur les patients.

« Nous confirmons l’efficacité de l’Hydroxycloroquine associée à l’Azithromycine pour traiter le Covid-19 et son efficacité potentielle pour diminuer précocement la contagiosité, » a cependant écrit le professeur Raoult sur son site.

Teva devrait également reprendre sa production massive de l’antibiotique Azithromycine, en Israël

La semaine dernière, le géant pharmaceutique a annoncé qu’il allait fournir gratuitement aux hôpitaux américains dix millions de doses d’Hydroxychloroquine.

https://www.i24news.tv/

Partager :