Partager :

Près de 5% de tous les décès liés au coronavirus au Royaume-Uni sont dus à des Juifs, qui ne représentent que 0,3% de la population du pays, a rapporté le Jewish News of London.

Selon le rapport du journal jeudi, au moins 22 familles juives ont perdu des proches à cause de la maladie, qui a tué 465 personnes au Royaume-Uni. Le Royaume-Uni compte environ 66 millions d’habitants et 250 000 juifs.

La semaine dernière, les dirigeants de la communauté juive d’Anvers, en Belgique, ont prédit un taux d’infection significativement plus élevé de 85% dans leur congrégation que le taux de 50 à 70% que les scientifiques s’attendent à trouver dans la population générale. Les dirigeants ont cité les grands cercles sociaux et l’interaction de la communauté juive.

La communauté sépharade espagnole et portugaise, basée dans le nord de Londres, compte parmi les congrégations les plus durement touchées au Royaume-Uni. Il a perdu quatre membres ces derniers jours, a déclaré mercredi l’un de ses rabbins à la Jewish Telegraphic Agency.

Un homme de 70 ans décédé était lié à la synagogue Edgware et Hendon Reform par le biais de ses funérailles, a rapporté The Jewish Chronicle.

Au moins deux rabbins sont morts de la maladie: Yehuda Yaakov Refson, un grand rabbin de Leeds, avait 73 ans lorsqu’il est décédé dimanche, et Zeev Willy Stern, un survivant de l’Holocauste, avait 86 ans quand il est décédé ce week-end.

Frieda Feldman, 97 ans, est décédée à Londres vendredi, le même jour où elle a été diagnostiquée comme ayant le virus, selon le site d’information Bhol.

https://cqvc.online/

Partager :