Partager :

Les responsables de la santé de New York ont exprimé mercredi une inquiétude croissante face à la propagation rapide du coronavirus dans les communautés juives hassidiques de Brooklyn, en précisant qu’ils enquêtaient sur un pic de cas confirmés ces derniers jours.

Plus de 100 personnes ont récemment été testées positives pour le coronavirus à Borough Park et Williamsburg, deux quartiers de Brooklyn avec des populations juives hassidiques importantes.

Mardi, le maire Bill de Blasio a déclaré que la ville commencerait à augmenter sa capacité d’analyse par rapport au niveau actuel de plusieurs centaines de tests par jour. L’augmentation commencerait jeudi, avec l’espoir d’atteindre l’objectif de 5.000 tests par jour après « plusieurs jours », a-t-il dit.

L’inquiétude concernant la propagation du coronavirus dans les communautés hassidiques avait déjà été soulevée par une série de grands mariages organisés cette semaine. Mardi, les pompiers ont interrompu une célébration de mariage à Williamsburg qui comptait plus de 200 invités.

Simcha Eichenstein, représentant d’une grande partie de Borough Park, a déclaré que l’épidémie « a frappé très durement la communauté de Borough Park ».

« Nous avons constaté une augmentation considérable des résultats positifs au cours des dernières 48 heures », a déclaré M. Eichenstein mercredi. « Toutefois, à ce stade, il n’est pas clair si cette augmentation est due à une intensification des tests ou si le virus a réellement frappé Borough Park de manière plus importante.

La communauté hassidique de New York a été confrontée à une épidémie dans un passé récent. Une épidémie de rougeole qui a débuté à New York en 2018 a conduit M. de Blasio à déclarer une urgence de santé publique en avril dernier.

Source : New York Times & Israël Valley

Partager :