Partager :

TEL AVIV. Les israéliens commencent à paniquer. Peut-on attraper le coronavirus nCov 2019 en mangeant chinois ? Certains israéliens s’interrogent réellement. Comme le révèlent des articles de presse, le Magen David Adom reçoit des appels de gens ayant mangé dans des restaurants chinois. Même chose pour les colis qui arrivent de Chine : certains consommateurs israéliens se questionnent.  Selon des médias spécialisés : « Concrètement, même si un individu contaminé par le coronavirus manipulait un colis en Chine à destination d’Israël, il est presque impossible que le destinataire ait une chance d’être infecté ».

#JeNeSuisPasUnVirus: des Asiatiques dénoncent le racisme lié à l’épidémie de coronavirus
EN FRANCE. Le 27 janvier 2020, une femme souhaitant rester anonyme a lancé le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus sur les réseaux sociaux. Elle souhaite dénoncer un racisme décomplexé envers les personnes asiatiques depuis le début de l’épidémie du coronavirus.

EN FRANCE. Contactée par Le Figaro, la chaîne française de supermarchés asiatiques «Tang frères» – qui fournit la plupart des restaurants et des épiceries asiatiques en France – indique de son côté qu’il n’y a «aucun risque à consommer des produits alimentaires importés de Chine ou d’Asie». De plus, le secrétaire général de Tang Frères, Christophe Polini, explique que la chaîne «n’importe pas de produits de la région de Wuhan (NDLR : région où le virus est apparu)».

EN ISRAËL SELON i24News :

Une équipe de scientifiques israéliens est en train de mettre au point un vaccin contre le coronavirus qui pourrait être prêt d’ici quelques semaines et disponible sous 90 jours, selon le ministre israélien des Sciences et de la Technologie, Ofir Akunis.

« Félicitations à MIGAL pour cette percée impressionnante. Je suis convaincu qu’il y aura de nouveaux progrès rapides, qui nous permettront de fournir une solution efficace face à la menace mondiale du coronavirus, » a déclaré Akunis, rapporte le Jérusalem Post.

Partager :