Partager :

Les jeunes adultes israéliens d’origine éthiopienne ont plus de difficultés que les autres à trouver un travail, selon les chiffres publiés par le service israélien pour l’emploi, rapporte le Jérusalem Post.

Selon le service pour l’emploi, parmi les Israéliens d’origine éthiopienne qui ont demandé des allocations chômage en 2019, environ 35% étaient âgés de 25 à 34 ans, alors que la moyenne nationale est de 28% pour cette tranche d’âge.

Par ailleurs, 34% d’Israéliens d’origine éthiopienne âgés de 35 à 44 ans ont demandé des allocations chômage en 2019, contre 26% pour le reste de la population.

Si la proportion de jeunes Israéliens d’origine éthiopienne demandeurs d’allocations de chômage est supérieure à la moyenne nationale, le service pour l’emploi a toutefois constaté une baisse importante du nombre de demandeurs au sein de cette communauté.

En 2019, 3.951 demandeurs d’emploi d’origine éthiopienne ont été comptabilisés contre 6.587 en 2013, soit une baisse de 40%.

En 2018, Netanya était la ville qui comptait la plus forte population d’Israéliens d’origine éthiopienne, avec 11.000 personnes.

Source :i24News

Photo : AFP (Copyrights)

Partager :