Partager :

Les investissements japonais en Israël ont bondi en 2019, avec 53 nouvelles transactions s’élevant à 815 millions de dollars, selon les données publiées par Harel-Hertz Investment House.

En 2018, il y a eu 28 transactions évaluées à environ 710 millions de dollars et en 2017, pas moins de 37 transactions ont été effectuées avec plus de 2 milliards de dollars investis par des entreprises japonaises en Israël, signant ainsi une année record en termes de valorisation des transactions.

Les plus grandes transactions conclues comprennent la vente de la société pharmaceutique NeuroDerm à Mitsubishi Tanabe Pharma pour 1,1 milliard de dollars, l’une des plus importantes acquisitions jamais réalisées par une société israélienne en dehors du domaine de la technologie.

Depuis l’an 2000, les investissements japonais en Israël ont totalisé plus de 7,2 milliards de dollars dans 233 accords d’investissement, selon les données.

Le niveau des investissements a bondi après 2015, à la suite des visites du Premier ministre Benyamin Netanyahou au Japon en mai 2014, et de la visite du leader japonais Shinzo Abe en Israël en janvier 2015.

El Al, la compagnie aérienne de l’Etat hébreu, a annoncé qu’elle commencerait à assurer la liaison de vols directs Tel-Aviv-Tokyo à partir de mars 2020.

Pendant des années, le commerce israélo-japonais a été frileux en raison des craintes de perturber ses fournisseurs de pétrole arabes ou en raison de différences culturelles.

Source : i24News

Partager :