Partager :

« Nous avons amené Israël à vivre la meilleure décennie de son histoire »

« Je n’ai pas l’intention d’annexer la Cisjordanie mais les implantations juives de Cisjordanie », a réitéré le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d’une interview exclusive accordée dimanche soir à i24NEWS.

« Je ne déplacerai pas un seul Israélien, je suis contre cette idée d’épuration ethnique », a-t-il insisté.

M. Netanyahou avait indiqué samedi soir vouloir annexer les implantations israéliennes de Cisjordanie, une prise de position jugée « irresponsable » par son principal rival Benny Gantz de la liste centriste Bleu Blanc, à deux jours d’élections législatives qui pourraient s’avérer serrées.

« La gauche veut avant tout faire des concessions dangereuses en faveur des Palestiniens, dans l’espoir d’obtenir des relations avec le monde arabe, moi je fais exactement l’inverse », a-t-il expliqué.

« J’ai d’abord construis une économie libre, assurer la sécurité du pays, et Israël est devenue une cyber-puissance, et c’est le monde qui est venu à nous », a-t-il affirmé.

« En un délai de seulement une semaine j’ai été à Washington pour rencontrer (le président américain Donald) Trump qui signait la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le Golan, le président brésilien était en visite en Israël, et je me suis également rendu à Moscou et j’ai ramené la dépouille de notre soldat », a-t-il affirmé.

Jeudi, la Russie a annoncé que son armée avait retrouvé le corps du soldat israélien Zachary Baumel, porté disparu depuis une bataille en 1982 pendant la guerre du Liban. Il a été remis à l’Etat hébreu et inhumé.

« Je vais vers les Arabes à partir d’une position de force », a jugé le Premier ministre.

Source : i24News (Copyrights)

Partager :