Partager :

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Les restes de six victimes non identifiées de l’Holocauste auront bientôt un lieu de repos, plus de 20 ans après leur découverte par un survivant au camp de la mort d’Auschwitz. Les dépouilles, cinq adultes et un enfant, seront enterrée au cimetière juif de Bushey New Cemetery, dans le Hertfordshire, en Angleterre, ce mois-ci au plus tard.
Les restes ont été trouvés au milieu des années 1990 et, en 1997, ont été envoyés au Musée impérial de la guerre à Londres dans le cadre d’une collection d’objets liés à l’Holocauste, malgré le fait que le musée avait déclaré à l’époque ne pas vouloir les restes humains, a rapporté The Guardian.
Le musée, qui est légalement autorisé à conserver des restes humains, a commandé des tests sur les restes qui ont révélé qu’ils contenaient des fragments d’os humains, des fragments d’os non humains, des matériaux de construction provenant de fours crématoires et des cendres.
Un porte-parole du musée a déclaré à la Jewish Chronicle que  » le donateur n’a pas fourni d’informations détaillées sur la manière dont il avait obtenu les restes, mais a déclaré que les restes provenaient d’Auschwitz-Birkenau, ainsi que d’autres objets de sa collection, dont Auschwitz-Birkenau a confirmé l’origine sur ce site « .
L’an dernier, le musée a décidé que les restes devaient être rendus à la communauté juive. Il a contacté le Musée d’Etat d’Auschwitz-Birkenau et le Grand Rabbin pour lui demander conseil. La Synagogue Unie a proposé d’enterrer les au Royaume-Uni.
« Ces Kedoshim[âmes saintes] se verront maintenant accorder la dignité de funérailles juives, dans l’étreinte amoureuse de notre communauté – ce qui leur a été refusé, à eux et à tant d’autres, au cours de la Shoah ».
Les restes seront placés dans des linceuls dans un cercueil spécialement préparé, la terre d’Israël étant placée sur les linceuls.
Source : FoxNews & Israël Valley
 

Partager :