Partager :

Né le 6 août 1976 à Los Angeles d’une mère juive nommée Bonnie Renée Horowitz , Travis Kallanick est un célèbre entrepreneur américain. Après avoir abandonné ses études à l’université de Californie UCLA , il eut l’idée de créer un nouveau concept qui relirait les passagers avec des conducteurs de véhicules de location et permettrait ainsi un service de transport en temps réel. C’est ainsi qu’il fonde l’application UBER en 2009. Le succès fut immédiat et plus de 300 villes adoptèrent le concept à travers le monde. Le mot Uber vient de l’allemand « über , signifiant « au-dessus »
Avec une fortune estimée à 6.3 milliards de dollars , Travis Kallanick entre dans le classement des 400 américains les plus riches en se plaçant à la 209 ieme position. En juillet 2014, Uber s’est associé à Blader afin d’offrir des promenades en hélicoptère à New York , dans un service appelé « UberCHOPPER ». En 2016, la société s’est associée à Airbus pour un essai d’un mois de «UberCopter», un service d’hélicoptère Uber à 63 dollars, à São Paulo au Brésil , une ville célèbre pour ses embouteillages extrêmes. (Par Shirel Perez – Juifs célèbres © Tous droits réservés) (Source : http://juifs-celebres.fr/le-fondateur-d/)
LE PLUS. Uber, anciennement UberCab, est une entreprise technologique américaine qui développe et exploite des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport.
L’entreprise est basée dans la ville californienne de San Francisco, aux États-Unis. En 2015, elle est valorisée à 50 milliards de dollars et ses applications sont commercialisées dans plus de 310 villes dans le monde. Elle a été fondée par Garrett Camp, Oscar Salazar et Travis Kalanick. Organisant une activité commerciale régulière de vente de service comme s’il s’agissait d’une activité occasionnelle, la société fait l’objet de nombreuses polémiques, en raison de débats sur ses pratiques, où la libre concurrence qu’elle défend se heurte à des accusations de concurrence déloyale et de travail dissimulé de la part des pouvoirs publics et des professionnels qui se réclament du respect de la réglementation sociale, fiscale et administrative en vigueur. Engagée dans un développement rapide, à la fois géographique et via la gamme des services proposés, la société Uber a vu son activité interdite dans plusieurs villes ou pays du monde.
L’extension du concept à plusieurs secteurs économiques est à l’origine du principe dit de l’uberisation.

Partager :