Partager :

Les estimations d’Israéliens vivant aux Etats-Unis fluctuent beaucoup – d’environ 200 000 jusqu’à 1 million. Selon les statistiques du Département américain de la Sécurité Intérieure, environ 250 000 Israéliens ont obtenu la résidence permanente aux Etats-Unis entre 1949 jusqu’à 2015.
L’étude du Forum de Recherche Pew de 2013 sur les Juifs américains a trouvé un nombre assez proche : environ 300 000 Juifs aux Etats-Unis étaient soit nés en Israël ou nés d’un parent israélien. Au total, Pew a trouvé que les Israéliens de première ou de deuxième génération représentent environ 5 % des Juifs américains. (http://fr.timesofisrael.com)
L’histoire des Juifs aux États-Unis est liée aux vagues d’immigration européennes dues aux perspectives sociales et économiques des États-Unis d’Amérique et alimentées par l’antisémitisme et les persécutions des Juifs d’Europe. L’antisémitisme aux États-Unis a de fait toujours été moins répandu qu’en Europe.
Bien que fondée au XVIIe siècle par des sépharades venus de Recife au Brésil, la communauté juive aux États-Unis est composée principalement d’ashkenazes qui ont émigré d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, et de leurs descendants nés sur le sol américain.
Toutefois, des représentants de toutes les traditions juives et même un petit nombre de convertis récents appartiennent à cette communauté qui englobe la gamme complète de la pratique religieuse, des ultra-orthodoxes Haredi aux Juifs qui se proclament laïques et athées. Avec environ 6,6 millions de personnes, la communauté juive américaine est la plus importante de la diaspora.

Partager :