Partager :

Pour la Journée mondiale de l’alimentation (1) , la Banque alimentaire nationale d’Israël a publié un rapport de recherche comparative sur la préservation des aliments et la réduction des pertes, montrant que les Israéliens sont parmi les plus gaspilleurs du monde industrialisé.
L’étude compare l’État d’Israël à sept pays et territoires du monde développé (Canada, États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Norvège, Singapour et plus globalement l’UE), en mettant l’accent sur les éléments suivants: législation spécifique, réglementation, campagnes de sensibilisation, recherche et subventions à grande échelle, appels d’offres et concours. Selon les résultats, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont classés au premier rang. D’un autre côté, Israël est le pays classé le plus bas dans toutes les catégories.
Le rapport a identifié trois domaines principaux où l’activité dans ces juridictions est la plus concentrée: l’action gouvernementale, l’action privée et l’innovation.
La recherche indique que la participation du gouvernement est un facteur critique dans le traitement du gaspillage alimentaire; les gouvernements doivent allouer des ressources nécessaire à la lutte contre le gaspillage alimentaire. La recherche établit également que les organisations à but non lucratif et les entreprises commerciales ont joué un rôle central dans le domaine de la conservation des aliments. En outre, les applications mobiles et les solutions de pointe sont des innovations prometteuses où un impact efficace peut être réalisé.
Le rapport conclut qu’Israël bénéficierait d’une collecte systématique de données, d’une stratégie gouvernementale sur la préservation des aliments et la réduction des pertes, et de l’innovation dans le domaine de la conservation des aliments.
Gidi Kroch, PDG de Leket Yisrael (la banque alimentaire), a déclaré: “Ce rapport prouve ce que nous soupçonnions déjà chez Leket Yisrael. Malheureusement, dans ce domaine, Israël est à la traîne de tous les grands pays développés. Dans toutes les catégories examinées, Israël est mal-représenté.”
Par Ariel Melles – JSSNews
(1) Chaque année, le 16 octobre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture célèbre la Journée mondiale de l’alimentation, qui commémore la date de sa création, en 1945.

Partager :