Partager :

La ministre de l’Intégration et de l’Alya Sofa Landver a convoqué lundi une réunion dans ses bureaux avec des représentants d’organisations d’olim francophones, des fonctionnaires du ministère ainsi que des délégués de l’Agence Juive et de l’Organisation sioniste mondiale.
Pour la ministre, il s’agissait de faire un bilan de l’année juive écoulée et de présenter les programmes de son ministère pour favoriser l’alya de France et aider à l’intégration des olim, qui ont été au nombre 3.800 cette année.
La ministre Sofa Landver a déclaré : « Le ministère de l’Intégration poursuivra ses efforts pour encourager l’alya de France afin d’augmenter le nombre annuel d’olim et améliorer leur conditions d’intégration ». Sofa Landver n’a pas caché les difficultés et obstacles auxquels se heurtent les olim de France dès leur arrivée dans le pays mais a promis de trouver des solutions « adaptées à cette alya bienvenue ». Elle a indiqué que pour les années 2016-2017, le gouvernement a accordé 17 millions de shekels pour des aides au niveau de l’emploi et de la formation pour les olim de France.
La ministre a également tenu à recenser les acquis du ministère et de ses partenaires dans la levée d’obstacles: reconnaissance des diplômes du Capes, de l’agrégation, du BTS, de la licence, de la maîtrise et du doctorat. Ont également été reconnus certains diplômes non-universitaires dans les professions paramédicales comme les diététiciens, les ergothérapeutes, les physiothérapeutes ou les orthophonistes. De même, des progrès ont été faits dans la traduction notariale de diplômes ou autres documents officiels pour les professionnels.
Source : lphinfo.com

Partager :