Partager :

INNOVATIONS MADE IN ISRAEL. Sélection du journal La Tribune (Copyrights). EAU. Comment stocker l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique sans utiliser de l’électricité provenant de sources fossiles? La startup H2 Energy Now a trouvé une solution innovante grâce à… l’eau. Sa technologie repose sur le processus de dissociation entre l’hydrogène et l’oxygène lorsque l’eau entre en contact avec l’énergie. Grâce à des ondes radioélectriques, l’hydrogène est récupéré pour produire de l’électricité nécessaire au stockage de l’énergie produite par des panneaux solaires, des éoliennes ou des mécanismes hydrauliques. Dans le futur, H2 Energy Now envisage de commercialiser sa technologie pour les entreprises et même pour les particuliers.

Cathi, le cathéter qui évite les amputations

Inséré dans un vaisseau sanguin, le cathéter permet le drainage ou l’injection de liquides. Mais en cas d’échec de la procédure d’insertion, les conséquences peuvent aller jusqu’à l’amputation. D’où la création, par la startup Eximo Medical, de Cathi, un cathéter connecté à un système de laser à impulsions. Une ablation laser permet de déposer précisément le cathéter sur une cible, ce qui se révèle très utile lorsqu’il faut pénétrer dans des vaisseaux bloqués et réduit donc les risques. Ce modèle est particulièrement adapté aux interventions d’artériopathie des membres inférieurs, qui sont très risquées et responsables de 66 % des amputations.

Un satellite pour surveiller le réchauffement climatique

Quel est l’impact précis du réchauffement climatique sur la végétation ? Pour mener une étude de grande ampleur sur ce sujet, l’agence spatiale israélienne (ISA) et le Centre national d’études spatiales français (Cnes) ont lancé la mission Vénus. Début août, un satellite a été envoyé dans l’espace avec la mission de récolter des données inédites sur l’impact de la hausse des températures. Pendant deux ans et demi, il photographiera, tous les deux jours, plus de 110 sites à la végétation variée (forêts, plaines, tropiques, rizières, déserts, savane) sélectionnés par les scientifiques. Les premières images seront disponibles dès cet automne.

letourdumondedelinnovation.latribune.f

Partager :