Partager :

Snapchat, application préférée des adolescents a mis la main assez récemment sur la société israélienne Cimagine. Cette start-up fondée en 2012 est spécialisée dans la réalité augmentée et aurait été cédée entre 30 et 40 millions de dollars.
Selon 20Minutes cette semaine : « Snapchat devait s’apprêter a levé le voile sur une nouvelle fonctionnalité de réalité augmentée. Mais la surprise n’en est déjà plus une. Il a suffi à des lecteurs du site technologique TechCrunch d’utiliser une petite astuce informatique pour révéler ce que cache le site web art.snapchat.com lancé pour l’occasion.
Celui-ci affiche actuellement un compte à rebours, sur une vue de Central Park, à New York, qui doit prendre fin à 21 h. Ce moment doit coïncider avec la prise de parole prévue d’Evan Spiegel, patron de Snap (maison mère de Snapchat) au Vanity Fair New Establishment Summit à Los Angeles, rapporte le site spécialisé. Le compte à rebours rappelle celui utilisé en novembre dernier, lors du lancement des Spectacles, les lunettes connectées de Snap qui embarquent une caméra.

 En avançant simplement l’heure de l’ordinateur de quelques heures, soit après l’heure fatidique, cela a permis à des internautes de contourner le compte à rebours et d’afficher les pages et les contenus cachés révélant ainsi le projet de Snapchat: un partenariat avec l’artiste Jeff Koons, notamment célèbre pour ses Balloon dogs, sculptures de ballons en forme de chien.

Le site présente notamment une carte avec différentes villes autour du monde, comme Paris, Sydney, Las Vegas, Toronto, ou encore Rio, où les utilisateurs pourront utiliser leur smartphone pour afficher différentes œuvres de l’Américain en réalité augmentée. D’autres artistes devraient prochainement prendre part à l’opération.
Cette nouvelle option artistique s’appuie sur la technologie de Cimagine, start-up israélienne spécialisée dans la réalité augmentée rachetée en décembre dernier par la firme, explique TechCrunch. Snapchat a depuis corrigé la page web rendant l’astuce inopérante, sans pour autant empêcher que des images et une vidéo (muette) fuitent avant l’heure de présentation. (Source : http://www.20min.ch)

Partager :