Partager :

Entreprise basée au Texas, Zion Oil Company fore le sol israélien pour trouver du pétrole. Plus précisément à Megiddo dans la vallée de Jézréel près de Beit Shéan.

« Nous allons forer à travers au moins quatre strates géologiques différentes au potentiel en hydrocarbures (pétrole et/ou gaz) certain », a déclaré Victor G. Carrillo, PDG de Zion. « Ce fut un long périple, compliqué et difficile, mais toute notre équipe est très enthousiaste de voir ce projet enfin se concrétiser. »
L’entreprise texane affirme fièrement avoir été divinement béni pour mériter le privilège de « forer en faveur de l’indépendance politique et économique d’Israël », allant même jusqu’à citer les versets de la Genèse et du Deutéronome relatifs aux bénédictions accordées à Joseph, fils du patriarche Jacob, dont l’héritage se situe en grande partie dans la vallée de Jézréel.

En 2015, une étude publiée par Beicip-Franlab a estimé à 6,6 milliards la quantité de barils de pétrole disponible dans cette région d’Israël offrant, semble-t-il, les principaux éléments géologiques favorables à une activité pétrolière. Zion déclare ainsi, avec réserve, que « des puits multiples pourraient être forés à partir de ce site, dans la mesure où plusieurs cibles géologiques sont atteignables de ce point ». (Source : https://www.coolamnews.com)
LE PLUS. Megiddo est un des plus importants sites archéologiques d’Israël. Le tel de Megiddo est situé à environ 90 km au nord de Jérusalem et à 31 km au sud-est de la ville de Haïfa. Le tel domine la vallée de Jezreel au nord. Il est connu en arabe sous le nom de tell el-Moutesellim. L’ancienne ville de Megiddo a été construite sur un tertre qui se dresse maintenant, à la suite de l’empilement de nombreuses couches archéologiques, à presque 21 mètres au-dessus de la plaine. Aujourd’hui, Megiddo est une importante jonction sur la route principale reliant le centre d’Israël avec la basse Galilée et les régions du nord.

Partager :