Partager :
Tsahal va prendre de nouvelles mesures pour réduire le nombre de fumeurs dans ses rangs. L’armée a lancé une large offensive contre le tabac et les fumeurs. Il sera désormais interdit de vendre des cigarettes dans les bases de Tsahal.
A l’instar de tous les lieux publics en Israël, des zones fumeurs seront mise en place dans toutes les bases de l’Armée. Mais plus que tout, Tsahal veut surtout sensibiliser les soldats aux risques de santé qu’ils encourent en fumant.

Les zones fumeurs seront loin des entrées des bâtiments et des endroits de rassemblement. L’objectif est de prévenir le tabagisme passif et de réduire le nombre de soldats qui commencent à fumer pendant leur services.
Tsahal prévoit même de prendre des mesures contre l’addiction. Les soldats qui fumeront en dehors des zones fumeurs encoureront des peines sévères qui peuvent aller jusqu’à des périodes de détention. D’autre part, les gradés ne pourront plus fumer en présence de leurs soldats qui, pour leur part, ne recevront plus de paquets de cigarettes via l’armée. Interdit aussi de fumer dans les véhicules militaires.
Pour aider les jeunes fumeurs, Tsahal a également l’intention d’effectuer des suivis médicaux et de mettre en place des programmes pour les aider à arrêter de fumer, Ils participeront ainsi à des conférences.
Afin de réaliser ces objectifs, Tsahal mènera régulièrement des inspections : “Nous mènerons des enquêtes dans lesquelles nous comparerons le pourcentage de fumeurs qui s’enrôlent dans Tsahal et le pourcentage de soldats ayant arrêtés de fumer » déclare la commandante Oshrat, chef de la Division de  Santé de Tsahal.
Tel-Avivre – l’équipe de rédaction –

Partager :