Partager :

Cedexis fait partie des firmes hightech qui témoigne souvent sur ses nombreuses activités en Israël. Selon frenchweb.fr : « La start-up franco-américaine Cedexis, spécialisée dans l’optimisation du chargement des pages Web et des applications mobiles, a levé en 2016, 22,8 millions de dollars (environ 21 millions d’euros) auprès de Ginko Ventures (filiale de Foxconn Technology) en tant que principal investisseur, ainsi que NGP et Citrix Systems Ventures. Plusieurs investisseurs historiques de la société ont également participé à ce tour de table, dont Advanced Technology Ventures et Madrona Ventures.
En tout, les négociations, hors signature, ont duré trois semaines, explique à Frenchweb son cofondateur. Pour rappel, la dernière opération de l’entreprise remontait à 2011 avec une levée de 6 millions d’euros. Au total, ce sont plus de 30 millions qu’a reçu l’entreprise.

Se renforcer au Moyen-Orient et en Asie

Fondée en 2009 par Julien Coulon et Marty Kagan, Cedexis développe des solutions de monitoring pour les sites Web, les applications mobiles et les vidéos afin d’ «optimiser en temps réel le routage du trafic au niveau mondial vers les prestataires cloud, CDN ou datacenters les plus performants». L’objectif : gagner en vitesse de chargement de contenus. Pour cela, la société revendique collecter 7 milliards de données chaque jour pour surveiller l’état du trafic Internet.
L’entreprise compte aujourd’hui plus de 1 000 clients, dont l’agence d’information financière Bloomberg, Microsoft, LinkedIn, Samsung, Lenovo, ou encore France Télévisions et AccorHotels en France. Avec ce nouvel investissement, Cedexis veut développer son activité au Moyen-Orient et en Asie. De nouveaux recrutements sont également prévus. Plus de détails avec Julien Coulon, cofondateur de Cedexis ».
Fondateurs : Julien Coulon et Marty Kagan,
Création : 2009
Sièges sociaux : Paris (France) et Portland (USA)
Bureaux : Londres (Royaume-Uni), New York (USA), San Francisco (USA), Los Angeles (USA) et Tel Aviv (Israël)
Activité : monitoring de trafic
Effectif : 60 personnes
Financement : plus de 30 millions de dollars levés depuis la création

Partager :