Partager :

Binyamin Netanyahou, qui se trouve depuis longtemps au pouvoir et semble pour certains irremplaçable, devra bien un jour céder sa place à son successeur.
Mais qui donc sera capable d’assumer ses fonctions et de présider aux destinées de l’Etat d’Israël ? C’est le thème d’un sondage réalisé par l’Institut Smith auprès des électeurs de droite. Ces derniers ont dû également donner leur avis sur d’autres personnalités politiques du camp national.
Il en résulte que Naftali Benett sort vainqueur de cette enquête même auprès des électeurs du Likoud. Il est suivi de Guideon Saar, ancien ministre Likoud de l’Education et de l’Intérieur qui a donné sa démission en 2014 et a quitté, pour un temps seulement, la vie politique.
Saar semble davantage soutenu par l’aile plus modérée de son parti. On décèle également dans cette étude la faiblesse d’Avigdor Lieberman, du parti Israel Beteinou, qui est actuellement le ministre de la Défense.
Si on prend par exemple la question sur le candidat le plus ‘idéaliste’, 39 % des personnes interrogées ont désigné Benett, 12 % lui ont préféré Saar, 11 % Lieberman, et 8 % Israel Katz, ministre Likoud des Transports ou Moshé Yaalon, ancien ministre de la Défense.
Lequel est le plus fidèle à la Terre d’Israël ? leur a-t-on également demandé : 48 % ont répondu Benett, 11 % Lieberman, 9 % Guidon Saar et 7 % Moshé Yaalon.
Quant à celui qui représente les valeurs de la droite, c’est encore Naftali Benett qui a obtenu le plus de suffrages, avec 45 %, face à Guideon Saar, 9 %, Avigdor Lieberman, 15 %, Moshé Yaalon, 4 % seulement, et Israel Katz, 8 %.
Source : http://www.chiourim.com

Partager :