Partager :

Un article de Coolamnews (Copyrights). Les Etats européens sont en pourparlers avec Israël Aerospace Industry (IAI) pour trouver une solution concernant leurs barrières de sécurité. A l’ombre de la menace grandissante de l’Etat Islamique, un grand nombre de pays européens se sont tournés vers Elta, la filière européenne d’IAI, la célèbre firme aéronautique aux technologies des plus avancées.
Leur souhait: profiter de l’expérience israélienne pour la conception de barrières de sécurité intelligente.
Ancien combattant dans les Services de Renseignement de Tsahal et à la tête du Département du Renseignement du Mossad pendant 5 années, Amnon Sofrin est le référent de IAI Elta auprès des Européens.
Il explique les différentes technologies qui attirent la convoitise des experts militaires européens: « Leur objectif est clair : il s’agit de contrer les nouvelles menaces qui pèsent sur les frontières de l’espace Shengen. La masse critique de migrants ne permet plus aux agences de sécurité de distinguer entre ceux qui sont des véritables réfugiés et ceux qui infiltrent les rangs afin de commettre des exactions terroristes sur le sol européen. Tout le monde est perplexe et voilà comment les technologies israéliennes de dernière génération facilitent le travail! »
LE PLUS. Le groupe IAI produit des drones et des systèmes spatiaux : satellite d’observation Ofek, satellite de communications AMOS et le lanceur Shavit.
Les systèmes actuellement mis en œuvre par l’armée de l’air sont, par exemple, les F-16, F-15 et F-4, le Yasour 2000 et les hélicoptères CH-53, les patrouilleurs Dvora, les missiles mer-mer Gabriel et l’avion d’alerte avancée Phalcon. IAI développe actuellement un missile anti-missile Arrow contre les missiles à courte et moyenne portée. IAI est actuellement le plus gros employeur d’Israël (environ 40 000 personnes).

Partager :