Partager :
Tel-Aviv (Eyal Blumenthal). Louise Chekroun, la nouvelle P-DG de Décathlon Israël (qui ouvre demain), très convaincante, a affirmé à la télévision israélienne que la boutique de Rishon Letzion vendra des « produits qui y seront vendus seront moins chers qu’en France ».
Un vent de scepticisme a accompagné sa déclaration. Les israéliens sont convaincus que ce type d’annonce est nécessaire pour pénétrer le marché israélien dans un 1er temps, et qu’ensuite les mauvaises habitudes des grandes surfaces israéliennes reprendront le dessus. (E.B. pour IsraelValley)
Selon i24News : « La chaîne de distribution d’articles de sport et de loisirs Decathlon, qui ouvrira sa première boutique en Israël mardi, a organisé dimanche une conférence de presse et une visite de son magasin, au cours de laquelle ses représentants ont certifié que les produits qui y seront vendus seront souvent moins chers que ceux vendus en France, notamment en raison des taux de change.
Le premier magasin en Israël de la chaîne française, qui est déjà présente dans près de 100 pays, est situé dans le centre commercial « G », à Rishon Letzion (sud de Tel Aviv). La boutique a été construite en moins de deux mois et couvrira 3.400 mètres, dans lesquels seront disposés près de soixante rayons, consacrés chacun à un loisir ou une discipline différente. « Nous attendons avec impatience l’ouverture le 29 août », a déclaré Louise Chekroun, PDG de Decathlon Israël lors de la conférence de presse.
« Je suis en Israël depuis déjà un moment c’est un beau pays, les gens me disent : Louise, Decathlon c’est formidable, mais quels seront les prix? Ce seront les mêmes prix qu’en Europe, qu’en France? (…) Je le dis avec une grande fierté : Décathlon vendra des produits innovants aux prix les plus bas. Les prix seront les mêmes qu’en France. C’était pour nous une exigence importante », a-t-elle ajouté.
Louise Chekroun a expliqué que l’objectif de Decathlon était de « rendre le sport accessible au grand public ». « Nous avons une équipe de développement, nous sommes donc responsables des produits, de leur niveau de développement, de leur conception, de leur production et de leur vente », a-t-elle expliqué. « Israël est un pays que je connais depuis 20 ans et, depuis 12 ans que je travaille pour cette entreprise, des connaissances en Israël me disent :’Nous avons besoin d’un Decathlon' ».
Louise Chekroun a également affirmé qu’aucune promotion ne sera proposée aux clients. « Il y aura une carte de fidélité, mais il n’y aura pas de promotion. Il n’y en aura pas besoin, car ce sont les prix les plus bas que vous trouverez », a-t-elle expliqué. Pour le fonctionnement de son premier magasin en Israël, Decathlon emploiera 70 personnes dont 65 Israéliens, en attendant de jauger la demande, et d’ouvrir peut-être une deuxième boutique ». (Copyrights : i24News)
Partager :