Partager :

Gendre de Trump, Jared Kushner, jeune Juif orthodoxe est ami très sincère des Lubavitch, a en charge les accords commerciaux et le Moyen-Orient. C’est lui qui est à l’origine du discours de campagne de Trump sur Israël, c’est aussi lui qui est membre des « Amis des forces de défense d’Israël », une association à laquelle sa famille verse régulièrement de généreux dons.

Entre 2011 et 2013, la fondation de la famille Kushner a fait don de 315 000 dollars à l’association Friends of the IDF, l’organisation de levée de fonds en faveur de l’armée israélienne aux Etats-Unis. En 2014, la famille Kushner a fait un don de 18 millions de dollars au centre médical de Shaare Zedek à Jérusalem. La famille Kushner a également fait don de dizaines de milliers de dollars à des organisations basées en Judée-Samarie.

Déménagement vers Washington oblige, le gendre du nouveau président fréquente désormais avec son épouse Invanka la synagogue du mouvement Habad Loubavitch de Washington dirigée par le rabbin Levi Shemtov.
C’est un type très bien
A son propos, Trump déclarait récemment : « Jared est un type très intelligent. C’est un type très bien. Les gens qui le connaissent [disent] que c’est une personne de qualité et qu’il peut être très utile. J’adorerais être celui qui apporte la paix entre Israël et les Palestiniens. J’adorerais ça, ça serait une réussite incroyable.
Parce que personne n’a réussi à le faire. Je pense qu’il serait très bien pour ça. Il connaît [la situation] si bien. Il connaît la région, il connaît les gens, il connaît les parties prenantes.» Il a assuré que «de grands hommes d’affaires israéliens [lui] ont assuré que c’était impossible. Je n’y crois pas, je pense qu’on peut arriver à la paix. Je pense que les gens sont fatigués de se faire tirer dessus, de se faire tuer. » Source : Coolamnews (Copyrights)
LE PLUS. Le hassidisme H’abad ou de Loubavitch est l’une des branches principales du hassidisme contemporain. Le hassidisme Habad acquiert sous l’impulsion de Menachem Mendel Schneerson, le septième et dernier rebbe de la dynastie, une importance sans précédent au sein du judaïsme orthodoxe : Habad développe des institutions dans environ 950 villes à travers le monde et, au début du XXIe siècle, on estime le nombre de ces institutions à 3 300,. Réparties dans 75 pays, elles fournissent des activités de sensibilisation et d’éducation pour les Juifs dans les centres communautaires juifs, les synagogues, les écoles et les camps de vacances. En 2007, 1 350 établissements ont été répertoriés dans l’annuaire Habad.

Partager :