Partager :
Tel-Aviv (selon IsraelValley). Le café turc sablonneux surnommé en hébreu « café boutz » (littéralement « boue ») fait partie de la vie des israéliens. Le café se boit souvent dans un verre, surtout s’il s’agit de café turc, tandis que le café au lait est servi dans un mug, une tasse grand format dotée d’une anse.
LES FAITS.
1. Le café a été introduit dès la création de l’Etat d’Israël dans Tsahal pour renforcer les liens entre soldats. La pause-café était alors synonyme de repos et de détente.
2. Beaucoup de genres de café sont disponibles dans les terrasses israéliennes, mais probablement le plus populaire est le café afoukh, ou “café à l’envers”.
3. Les cafés sont extrêmement populaires en Israël, pratiquement à tous les coins de rue. Une véritable culture du café.
4. Beaucoup d’israéliens pourraient se retrouver dans la description suivante : « Vous venez de vous réveiller, vos yeux sont à peine ouverts que déjà, vous vous dirigez vers votre cafetière et préparez machinalement votre breuvage du matin. Avant ou après votre douche, vous consommez cette boisson davantage pour vous réveiller qu’au titre de la dégustation gourmande.
Bien souvent, le matin, vous prenez un café à l’américaine, dans un mug ou une grande tasse, avant de partir au boulot. Puis rebelote, sur votre lieu de travail, quand vous avez un petit coup de mou, seule ou avec vos collègues, vous vous rendez à la machine à café. Très souvent, cette pause est l’occasion de discuter de choses et d’autres, sans forcément porter beaucoup d’attention à votre boisson ».

LE PLUS. Mövenpick exporte du café de qualité suisse dans plus de 40 pays depuis 1948 et dévoile ici entre autres ce qu’apprécient les Scandinaves, comment les Turcs boivent ce petit remontant et où on le prépare à l’aide d’un shaker. Selon http://www.20min.ch

Scandinavie
Les Scandinaves aiment se retrouver dans une atmosphère conviviale pour partager une tasse de café et des gâteaux. Rien d’étonnant donc à ce que la Finlande soit, avec 12 kg par an et par habitant, le pays qui consomme le plus de café au monde. Les Suédois sont également de grands buveurs de café; à tel point qu’ils ont même inventé un terme spécifique pour la pause-café: «Fika». Dans les cafés suédois, on savoure des sandwichs, des biscuits et des petits pains à la cannelle (Kanelbullar) tout en philosophant sur Dieu et le monde.Turquie
Ibrik – c’est ainsi que se nomme le pot à longue anse dans lequel on mélange de l’eau chaude, du sucre et du café très finement moulu. On fait bouillir et c’est prêt! Attention lors de la dégustation: il faut éviter de boire son café jusqu’à la dernière goutte, car le marc se dépose au fond de la tasse. Et en interprétant les dessins laissés par ce dernier, il est même possible de prédire l’avenir.Vietnam
Au Vietnam, le café est servi avec des glaçons et du lait condensé sucré. Le café est filtré avec le lait condensé à travers une passoire métallique directement dans le verre. En plus des variétés courantes comme l’arabica et le robusta, les Vietnamiens utilisent aussi le catimor (puissant), aux arômes de noisette et de chocolat, et le chari (pauvre en caféine).Ethiopie

L’Ethiopie est considérée comme le pays d’origine du café et aujourd’hui encore on y célèbre la préparation. Lors de la cérémonie du café, les grains sont d’abord torréfiés, puis pilés avant d’être cuits plusieurs fois dans de l’eau sur un feu ouvert. Ce breuvage cuit avec soin est ensuite servi dans de petites tasses et dégusté en plusieurs fois.Grèce
Les Grecs boivent leur café froid, ce qui n’a rien d’étonnant vu les températures souvent élevées que connaît le pays. Pour le «café frappé», ils mélangent du café instantané ou du café grossièrement moulu avec de l’eau froide, puis secouent le tout vigoureusement dans un shaker avant de le servir dans un verre avec des glaçons.
Allemagne
Les Allemands aiment le café filtre, 72% des consommateurs de café allemands possèdent une machine à café de ce type. Ils le préfèrent généralement noir ou avec un peu de lait et de sucre, mais le café crème fait de plus en plus d’adeptes. Ce dernier est considéré comme le pendant suisse du café filtre allemand. Il n’est toutefois pas préparé par une méthode de filtrage, mais par pression dans une machine à café à piston ou automatique.

 

Partager :