Partager :
Tel Aviv (Youval Kotter). De plus en plus d’israéliens, au lieu d’aller en Grèce et s’exposer nu au soleil, restent tranquillement en Israël. La plage de Ga’ash, proche de Tel Aviv, est « le » refuge apprécié pour les israéliens non conformistes.
La plage est simplement belle. Tout est possible pour les adeptes du naturisme où pas. (En Israël s’exposer nu, même à Ga’ash, est semi-illégal car la loi n’est pas très claire sur ce sujet).
Une association naturiste est présente dans le pays. Son royaume est bien Ga’ash. Les trois lieux de prédilection pour le naturisme sont, selon le site officiel de la Fédération israélienne de Naturisme, autour de la Mer Morte, au Nord de Tel-Aviv vers Tel Baruch et au sud d’Ashquelon. A ce jour, alors que ce phénomène est souvent cité dans la presse, aucun mouvement orthodoxe n’est venu sur les plages empêcher ce mouvement de s’étendre. La discrète Israeli Naturist Society semble vivre des jours heureux et ne réclame pas une loi et des lieux (piscines) au centre de Jérusalem et/où de Tel Aviv.
Ga’ash est une plage classique et aussi « gay friendly naturiste » (tous les blogs LGBT américains citent cette plage) se situant à 35 minutes en voiture au nord de Tel Aviv.
La Plage de Ga’ash fait partie du Parc National Hof Hasharon, au pied d’une butte de grès qui longe la plage. Une de ses facettes uniques est la grande gamme de paysages naturels : à certains endroits il y a une plage blanche et sablonneuse, à d’autres une côte pierreuse, et il y a beaucoup de plages et de coins cachés qui transforment l’exploration de la surface une expérience surprenante.Le Parc nationale Hof Hasharon, dans lequel la plage de Ga’ash se situe, est un complexe clôturé qui invite le visiteur à faire le tour de la belle réserve naturelle. Vous pourrez explorer cette réserve et observer les différentes fleurs, y compris les plantes du désert telles le rétama du désert, la scille maritime et le coridothymus capitatus méditerranéens, et bien entendu l’une des plus belles fleurs d’Israël, l’iris mauve, qui est le symbole de la Société Israélienne pour la Protection de la Nature. Vous pourrez marcher parmi les pierres recouvertes d’algues maritimes et observer les coquillages et les crabes se déplacer le long de la ligne de marée. Pendant les mois d’été, la région devient un endroit privilégié de ponte des tortues de mer.
Partager :