Partager :
Ce type d’accord, premier du genre, marque l’inauguration d’une nouvelle centrale à Jenin
La compagnie d’électricité d’Israël et l’Autorité palestinienne ont signé lundi un accord historique qui déléguera la responsabilité de la distribution de l’électricité et de l’alimentation électrique aux seuls Palestiniens.Ce type d’accord est le premier du genre, marquant l’inauguration d’une nouvelle centrale électrique à Jenin, qui sera la première de quatre stations construites en Cisjordanie. L’accord délimite également les paiements que l’Autorité palestinienne fera à Israël afin d’acheter le carburant nécessaire à l’exploitation de l’usine.
A pleine capacité, la station pourra fournir entre 120 et 150 MW, mais fonctionnera initialement à une capacité partielle d’environ 60 MW.
La station n’a pas la capacité de générer de la puissance de manière autonome mais plutôt de collecter et de redistribuer l’énergie créée dans les usines israéliennes. Les fonctionnaires palestiniens espèrent qu’elle fournira une source d’énergie plus stable et plus fiable aux résidents de Cisjordanie.

Israel Electric Company

Les deux parties espèrent que l’accord conduira dans les années à venir à la construction d’une centrale électrique autonome à Jenin.
En 2016, Israël et l’Autorité palestinienne ont conclu un accord pour régler une partie de la dette de l’Autorité palestinienne – s’élèvant aujourd’hui à près de 2 milliards NIS (494 millions d’euros)- qui aurait permis d’ouvrir la voie à la signature de l’accord historique de lundi.Avant la signature du contrat, l’AP a accepté de rembourser un quart de la dette totale soit 500 millions NIS (123 millions d’euros) à la compagnie d’électricité israélienne.
L’entreprise avait précédemment réduit l’alimentation pendant plusieurs heures à Jéricho, à Bethléem et à Hébron, ce qui a provoqué des pannes d’électricité mettant en danger l’économie palestinienne.
Source : i24NEWS
Partager :